Jean-Luc RAHARIMANANA

Né en 1967 à Antananarivo, un DEA en littératures et civilisations en poche, et une première pièce de théâtre censurée, Raharimanana devient journaliste pigiste à RFI. Il enseigne ensuite le français, métier qu’il quitte pour se plonger dans la littérature sans modération. S’attaquer aux mots et malaxer le sens jusqu’à ce que la musicalité des mots pénètre au plus profond du lecteur, devient sa préoccupation principale, ancrer la mémoire dans le corps, et faire acte de beauté dans le dire et l’écrit.
Son oeuvre, conséquente déjà, va du roman à la poésie (Nour, 1947, éditions du Serpent à plumes, Enlacements, éditions Vents d’ailleurs) du théâtre à l’essai (Le prophète et le président, Ndzé éditions, Madagascar, 1947, Editions Vents d’ailleurs).
Raharimanana est aussi directeur de collection aux éditions Vents d’ailleurs. Il parainne le Festival Plumes d’Afrique.